Présentation générale

retour

> Professionnels de santé

CONFERENCES MEDICALES A BLIGNY : actualités sur le cancer bronchique

M Jean-Louis DI TOMMASO, directeur du CH de Bligny, et le Dr Jean-Baptiste MÉRIC, directeur médical, ont accueilli le jeudi 14 janvier 2016 au soir, une soixantaine de médecins, infirmier(e)s et pharmaciens sur le thème du cancer bronchique.

Après un accueil autour d’un généreux buffet, les participants ont pu suivre 4 interventions médicales qui se sont prolongées d’un temps d’échange questions / réponses.

Cette conférence est ouverte par le Professeur Bertrand DAUTZENBERG, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, connu pour ses prises de position contre le tabagisme et qui siège également au conseil d'administration du CH de Bligny.

Parmi les autres thèmes abordés, le Dr Philippe KLEINMANN de l’équipe du Val d’Or à Saint Cloud, a présenté l’actualité sur la chirurgie du cancer du poumon et l’évolution des différentes techniques. Puis le Dr Ryan BOUAITA, cancérologue au centre CROME de Ris-Orangis, est intervenu sur les techniques de radiothérapies stéréotaxiques dans les métastases cérébrales des cancers du poumon.

Le Dr Christian DARNÉ, chef du pôle pneumologie au CH de Bligny a conclu cette conférence en présentant les différents axes de traitements personnalisés : chimiothérapies, immunothérapie, thérapies ciblées.

Après un temps d’échange entre les intervenants et les participants, cette conférence s’est terminée aux alentours de 22h30 et les résultats de notre questionnaire d’évaluation confortent nos projets d'organiser de nouvelles conférences dans les mois qui viennent.

 

CONFERENCES MEDICALES A BLIGNY : prise en charge du cancer colo-rectal

M. Di Tommaso, directeur du CH de Bligny a débuté la réunion en présentant les activités de l’hôpital. Il a remercié les professionnels de ville de leur fidélité et de leur partenariat actif. Le Dr Meric, directeur médical, a ensuite détaillé l’offre de soins de l’hôpital, récemment enrichie par l’ouverture de deux services supplémentaires de pneumologie et la création d’une activité d’hématologie.

Mme Hennechart, infirmière stomathérapeute a transmis son expérience du suivi post-opératoire. Ses conseils pratiques ont été appréciés par les professionnels de tous corps de métier, régulièrement confrontés aux problèmes d’appareillage des stomies.

Le Dr Ait Haddad, médecin de l’ADMC (Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses) a présenté le nouveau test de dépistage, plus simple d’utilisation et nettement plus performant que le précédent. Il permettra de diagnostiquer plus de tumeurs précancéreuses et de cancers débutants. La guérison des patients dépistés à ce stade est extrêmement fréquente. Le traitement est simple, par chirurgie, et ne nécessite pas de chimiothérapie. Les participants ont été incités à proposer ce test à leurs patients. Un film explicatif à destination des patients a été présenté.

L’intervention du Dr Kouroche Vahedi, gastro-entérologue, a permis de mieux apprécier la place de la coloscopie dans la surveillance après cancer et pour le dépistage des patients à haut risque. Le Dr Vahedi, a notamment reprécisé la nécessité d’un dépistage par coloscopie chez les parents, frères et sœurs et enfants des patients atteints de cancer colo-rectal. En effet, dans cette population les tests de dépistage simples ne suffisent pas.

Le Pr Marc Pocard, chirurgien digestif, a passionné l’auditoire et fait partager son enthousiasme. La carcinose péritonéale, diffusion du cancer dans le péritoine, est gravissime et met la vie des patients en danger à court terme. Le Pr Pocard a montré comment son équipe, en coopération avec les oncologues de Bligny, propose aux patients de nouvelles approches chirurgicales qui révolutionnent le pronostic de cette maladie. Il a rappelé l’importance de l’évaluation des patients par une équipe habituée à des situations à risque, qui ne baisse pas les bras au premier abord mais combine chimiothérapie et chirurgie pour amener à la guérison là où il y a quelques années encore la médecine était en échec.

Le Dr Patrice Maltere, radiothérapeute, n’était pas en reste pour ce qui est de l’innovation. Il a montré comment la radiothérapie, complément indissociable de la chirurgie pour traiter les cancers du rectum, avait évolué. Grâce aux progrès de l’informatique, les rayons ciblés avec une extrême précision sont plus actifs contre la tumeur et épargnent les tissus sains pour éviter les effets secondaires.

Enfin, le Dr Durand, oncologue médical à Bligny, a exposé à l’assistance les progrès accomplis par les biothérapies, nouveaux traitements associés à la chimiothérapie. Combinés à la chirurgie des métastases, ces traitements augmentent les chances de guérison.

Les participants ont poursuivi la discussion avec les orateurs, désireux de partager avec eux les cas concrets qui leur posent problème.

Cette journée riche aura permis le partage d’expérience et la meilleure connaissance du parcours de soins des patients atteints de cancer colo-rectal par l’équipe de Bligny et ses partenaires.

recrutement médecins

retour haut de page